L’inspiration, c’est recevoir le souffle de Dieu

L’inspiration, c’est recevoir le souffle de Dieu

Bonsoir Célestina

« Bonsoir Caroline. » (J’entends une belle voix grave)

« Je suis Célestina et je suis heureuse de pouvoir converser avec toi ce soir. »

Merci infiniment Célestina.

« Vois-tu, nous sommes si heureux lorsque l’un d’entre vous nous contacte car la plupart ne croient pas vraiment en notre existence. Ou bien, même si nous existons, ils ne voient pas vraiment l’intérêt de nous contacter. Certains aussi nous mettent sur un piédestal si haut qu’il leur semble impossible de pouvoir avoir une conversation avec nous. Ils se sentent inférieurs alors ils ne s’autorisent pas à laisser parler leur cœur et leur intuition. D’autres enfin, ont peur de nous et de notre existence. Ils pensent que nous pourrions avoir un ascendant sur eux. Ils pensent que nous sommes comme des sorciers ou des magiciens. Bref, pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, vous nous maintenez dans un aquarium et vous fermez votre accès à nous. Si vous restez dans vos peurs et vos projections, vous vous fermerez l’accès à tellement de belles choses et de magnifiques possibilités.

Je fais partie des anges qui aident l’humanité à développer son expression créative.

En effet, combien d’hommes et de femmes ferment la porte à leur expression créative ? C’est inimaginable et la souffrance que certains s’infligent est inhumaine.

Vous êtes des êtres de création car vous êtes vous-mêmes des créations du Divin. Alors, se fermer à sa propre créativité, c’est comme s’empêcher de respirer. A force de ne plus laisser passer l’air, on meurt. A force de ne plus s’oxygéner, on perd notre vitalité, notre force et notre enthousiasme. (Lire l’article « S’ouvrir au Féminin Sacré pour entendre Dieu »)

On perd notre inspiration.

L’inspiration est un terme utilisé à la fois pour l’acte de remplir ses poumons d’air et  pour parler de l’inspiration artistique. Et c’est effectivement la même chose car lorsque l’on est inspiré, on se laisse traverser par le souffle de Dieu.

Lorsque l’on parle de création, nous pensons d’abord aux domaines artistiques comme la musique, la peinture, l’écriture, le théâtre, l’audiovisuel, le sport, le dessin, la gastronomie, etc…. Cependant, tout peut être et est créatif. Mais vous pensez que certains domaines ne sont pas propices à la création ou ne doivent pas l’être car ce sont des domaines trop sérieux ou qui, pensez-vous, ne se prêtent pas à la créativité.

L’expression créative est ce qui fait évoluer le monde et la société. Les plus grands penseurs, visionnaires, auteurs, mathématiciens, sculpteurs, physiciens, chercheurs… ont tous été inspirés, c’est-à-dire, traversés par l’inspiration de Dieu. Ils ont laissé libre court à leur expression créative. Ils se sont laissé traverser par le souffle de Dieu.

Créer, c’est inspirer le souffle de Dieu.

La respiration est devenue quelque chose de banal pour vous. Avez-vous oublié que c’est grâce à cette première inspiration que vous êtes né dans ce monde ?

Le fait d’inspirer n’est pas une chose anodine. Alors si plusieurs fois par jour vous preniez le temps de prendre conscience de votre respiration, vous sentiriez davantage votre connexion au Grand Tout.

L’expression créative naît donc avec cette inspiration, c’est-à-dire avec cet air qui entre dans votre nez, votre bouche et se poursuit dans votre gorge et vos poumons. Ensuite les poumons distribuent l’air dans tout le corps. L’inspiration est donc quelque chose de naturel mais la plupart du temps vous inspirez sans avoir conscience que vous le faites tellement ce mouvement est devenu automatique. L’air qui entre dans vos narines vient alimenter la vie dans tout votre corps.

Maintenant, imaginez que vous ayez une inspiration (une idée, une envie, un désir,…) mais qu’ensuite vous bloquiez cette inspiration car vous pensez que ce n’est pas bien, pas approprié ou trop ceci ou trop cela. Imaginez que vous ayez envie de parler aux anges et que vous vous empêchiez de le faire parce que vous pensez que vous ne le méritez pas ou que ça peut être mal vu… Alors, votre inspiration est contrariée et par conséquent votre inspiration physique va être bloquée elle aussi. Cette inspiration que vous avez eue et qui partait du cœur et d’une envie profonde, n’a pas été suivie par l’action alors c’est comme si vous coupiez votre respiration.

Naturellement, votre énergie vous proposait d’aller dans un sens mais au final, vous avez fait demi-tour. Lorsque vous ne suivez pas votre inspiration, vous ne suivez pas votre expression créative et alors vous vous empêchez de vivre pleinement.

Le souffle c’est la vie.

Ceux qui souffrent de mucoviscidose savent bien cela. Ils savent bien l’importance du souffle. Ils savent que chaque souffle qui entre dans leur corps c’est l’air de la vie. Chaque fois qu’ils inspirent, ils vivent.

Eh bien lorsque vous n’allez pas au bout de votre inspiration, vous bloquez le mouvement de la vie en vous. Lorsque vous ne laissez pas la vie vous inspirer, vous mourez peu à peu. Vous vous étouffez intérieurement sans vous en apercevoir car vos poumons et votre corps ne reçoivent pas l’afflux d’air qui leur était destiné. Lorsque nous n’agissons pas dans le sens de notre inspiration pendant plusieurs mois ou plusieurs années, nous finissons par être en apnée.

Laisser s’écouler librement l’expression de Soi en nous peut nous sauver la vie. Parfois, pendant des années, nous avons bloqué cette libre expression et nous avons senti que nous pourrions mourir si nous continuions ainsi. Alors, nous changeons ce qui doit l’être dans  notre vie et nous reprenons notre souffle. Alors nous avons le sentiment très juste de revivre. Tout cela est bien plus concret que ce que vous pouvez imaginer.

Puisque l’expression créative est liée au souffle, les organes qui s’y rattachent sont les poumons, la gorge et les voies ORL. Donc les personnes qui n’expriment pas suffisamment cette énergie sont sujettes aux maux de gorge, aux angines, aux otites, ou ont souvent la gorge enflammée.

Parfois cette énergie correspond à des mots que nous avions voulu dire et que nous n’avons pas dits. Ou bien ce sont des mots que nous avons prononcés et qui n’étaient pas appropriés. Il suffit simplement que vous écoutiez votre inspiration et elle vous dira ce qui est approprié de dire ou de ne pas dire, de faire ou de ne pas faire.

Si vous sentez qu’une vague d’inspiration vous traverse, suivez-la car c’est un flux naturel.

Tout ce que vous faites par plaisir est d’une importance vitale car c’est là que réside votre inspiration. Dans ces moments, vous agissez en étant traversés par ce souffle de Dieu et c’est merveilleux.

Soyez inspirés et vous serez inspirants pour les autres.

Les personnes inspirantes sont celles qui agissent en étant traversées par ce souffle. Elles inspirent la Vie. Elles sont libres. (Lire l’article « Jouer la mélodie de son âme »)

Libérez-vous de toutes les contraintes et vivez en écoutant votre inspiration. Vous êtes des êtres libres, vous l’avez toujours été et vous le serez toujours.

Il n’y a que vous qui vous empêchez d’exprimer librement votre vraie nature.

INSPIREZ la vie et vous verrez que la vie vous inspirera.

Je vous souhaite de créer et de vivre la vie qui vous inspire. Et à votre tour vous serez inspirant pour les autres.

Lorsque nous vivons pleinement notre état de libre expression, nous sommes en accord avec tout notre être et la vie s’écoule de façon naturelle.

Posez-vous tranquillement et demandez-vous qui sont les personnes qui vous inspirent et surtout pourquoi elles vous inspirent ? En faisant cela vous réaliserez ce qui bloque peut-être en vous et vous comprendrez le chemin qu’il vous reste à parcourir pour retrouver votre expression créative.

Qu’est-ce que je n’arrive pas encore à exprimer ? Pourquoi ?

Peut-être aussi y a t-il des personnes à qui vous souhaitiez parler mais vous n’avez pas pu le faire. Alors, écrivez à toutes les personnes à qui vous avez des choses à dire. Puis envoyez ou non la lettre. Il s’agit ici de déposer ce qui doit l’être afin de libérer ces voies d’expression. »

Transmis par Caroline Faget

Copyright © 2016.
Sans mention de l’auteur ni de la source www.carolinefaget.fr  , l’utilisation de ce texte n’est pas autorisée.

Vous aimerez aussi:

« S’aligner sur l’ordre divin »

« Le courage d’être Soi »

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier