Tu es la Déesse que tu attendais

Tu es la Déesse que tu attendais

Chère âme, tu portes en toi la semence de la Mère Divine. Il est temps de la faire éclore et de lui laisser toute la place. Redresse-toi et sors de ta coquille ! Te recroqueviller ne sert personne, ni toi ni les autres. Il te faut du courage, de l’honnêteté et de l’abandon afin que tu admettes que tu es la Déesse que tu attendais. Elle est là en toi à l’état de semence, de gestation ou prête à voir le jour. Toi seule peux décider de lui faire voir la lumière et de cesser de la reléguer au rang de fantasme, illusion ou idéal inaccessible.

Tu es la Déesse que tu attendais et personne d’autre que toi ne peux lui donner l’opportunité de se redresser et de prendre ses responsabilités de Déesse accomplie.

Cela fait des siècles que tu te prépares à ces noces cosmiques avec ta Déesse intérieure. Tu es la beauté, la force, la puissance et la douceur incarnées. Tu portes l’éclosion de la fleur aux mille pétales. Tu es née pour incarner la lumière et pour offrir la vie à l’Intelligence Infinie. (Lire l’article “Je suis née femme pour guérir le monde”)

Qui mieux que toi sais ce qu’est la Vie ? Toi qui l’as si souvent portée, aimée et mise au monde.

Tu es la Déesse que tu attendais. Ecoute son silence et sa voix à l’intérieur de toi. Entends ce qu’elle souhaite te dire pour t’élever à ton véritable rang. Agis à partir de sa guidance et pense à elle sans cesse. Imprègne-toi de ses vibrations, élève-toi vers ses aspirations, aime-toi comme tu l’aimes et comme elle t’aime. Aime tout ce qui est. La Déesse que tu es a dû passer par toutes les expériences que tu as vécues. Continue ton chemin en ayant foi dans la Déesse que tu es et qui se prépare à épouser l’Intelligence Infinie. Pour embrasser l’Infini, il te faut devenir l’Infini. Pour te libérer, il te faut devenir la Libération. Pour aimer, il te faut aimer le Tout.

La Déesse en toi sait qui elle est. Elle est foi, confiance et conscience. Tu es celle que tu attendais.
Regarde au fond de toi et admets que toutes tes expériences te font converger vers l’Unité, l’Harmonie et l’Amour. Regarde au fond de toi avec clarté, honnêteté, simplicité et vérité. Tu y verras la lumière que tu n’as jamais osé voir. Tu verras dans tous les recoins, même les plus sombres, l’Œuvre de Dieu. Tu verras combien tout ce que tu as été, tout ce que tu es et tout ce que tu seras est pur, juste et admirablement beau. Tu n’as rien à rejeter, rien ni personne à blâmer et tout à pardonner. Pardonne-toi, pardonne-lui, pardonne-leur. Il devait en être ainsi pour que s’accomplisse ta destinée.

Aujourd’hui c’est la Déesse en toi qui est à l’étroit et qui s’asphyxie car elle est prête à naître en toi et par toi. Dieu l’a placé en toi pour que tu deviennes cette Déesse incarnée. Libère-la, libère-toi et admets que tu es la Déesse que tu attendais.

Tant d’années à attendre que tout vienne de l’extérieur alors que tout est là, en toi, dans ton cœur, dans ton âme, dans tes joies et dans tes peines. Combien de temps encore vas-tu la renier ? Vas-tu enfin t’autoriser à la libérer et à lui permettre d’accomplir sa destinée ? Sa destinée est entre tes mains. Sa destinée est ta destinée. Ta destinée est sa destinée. Chante-la, danse-la, pleure-la, honore-la. Tu es la Déesse que tu attendais. Rien n’existe à l’extérieur. Tu portes tout à l’intérieur de toi. Toutes les graines sont conçues au plus profond de ton être. La mort et la séparation n’existent pas. Tout est connecté à Tout et tu es connectée au grand Tout. (Lire l’article “Et si je plongeais totalement dans la vie?”)

Toutes les graines que tu as plantées vont éclore un jour ou l’autre. Quelles graines as-tu plantées ? Lesquelles nourris-tu ? As-tu conscience de ta responsabilité ? Et en même temps, sois parfaitement rassurée car rien n’est grave. Quel paradoxe n’est-ce pas ? Tout est important et rien n’est important. Car tout ce que tu choisis de penser, d’être, de faire est créateur mais tu n’as pas à te culpabiliser de quoi que ce soit que tu crées. Car la Création veille sur elle-même à travers toi. Tu participes à l’expérience de la Création. Sans toi la création ne peut s’expérimenter elle-même. En cela tu es d’une importance capitale. Mais il n’y a pas de possibilité pour que tu te trompes. Tout est en perpétuel mouvement.

Rejoins ta destinée en admettant que tu es déjà ce que tu attends. Tu es le point de convergence de la perfection, de l’abondance, de l’harmonie, de l’amour, de la vie et de la splendeur. Tu es le récepteur et l’émetteur, tu es l’alpha et l’oméga.

Tu es la Déesse que tu attendais.

Copyright © 2018
Sans mention de l’auteur ni de la source www.carolinefaget.fr  , l’utilisation de ce texte n’est pas autorisée.

Vous aimerez aussi:

Femme sauvage

Se réinventer maintenant!

Cette lumière qui nous guide

           

Cet article a 5 commentaires

  1. J’ai eu l’occasion il y a quelques années de voir en vision dans le ciel au dessus de la grotte de Lourdes, la Vierge de l’apocalypse couronnée de 12 étoiles.
    La petite Bernadette était à genoux à ses pieds. J’étais avec un ami qui l’a vue aussi .Seul problème : il lui a fallu 2 ou 3 ans pour accepter son existence bien réelle et la prendre comme mère personnelle de son âme !
    Autre vision tout seul cette fois : j’ai vue une nuit vers 2 heures la Vierge Marie qui était au Coeur même de la Sainte Trinité. J’ai compris alors que nos âmes sont créés là dans le Coeur de Marie qui est donc bien la mère de toute l’humanité !

  2. Bonjour Caroline
    Merci pour vos merveilleuses meditations et merci pour ce message. Je suis convaincu de ce que vous dites mais on va dire que ça reste au stade de la “théorie”. Comment le vivre au quotidien? Les besoins matériels l’emportent trop souvent sur la spiritualité.
    Merci encore. Ça me fait bcp de bien de mediter sur vos textes et de vous lire. Si vous pouvez continuer comme ça ce serait génial. Vous apportez bcp. Bonne journée
    Omar Essakalli. Casablanca. Maroc.

  3. A lire et à relire. Merci Caroline. Je sens au fond de moi que c’est si juste 😉

  4. Merci Caroline,
    Quelle splendeur ce texte nous ouvrant à nous-même, tout en confiance et à qui nous sommes vraiment.
    L’acceptation en devient la juste nécessité pour s’accueillir soi-même.
    Merci pour ce Merveilleux Cadeau offert, tout en douceur, en profondeur et en puissance.
    Du Nectar pour le cœur et l’âme !
    Namasté

  5. Bonsoir Caroline,
    C’est toujours un réel plaisir de vous lire même si cela réveille en moi des émotions.
    nous avons en nous cette étincelle de vie cette partie divine que nous portons tous .
    Elle ne demande qu’à briller et jaillir pour enfin être là où la vie nous attends.
    Alors ayons et faisons nous confiance ,semons du beau pour récolter du beau.
    Nous sommes bien plus que ce que nous croyons.
    Merci pour ce que vous êtes
    Blandine

Répondre à Bernadette Annuler la réponse

*

code

Fermer le menu
×

Panier