Vivre le coronavirus en conscience

Vivre le coronavirus en conscience

Pour ma part, le début de cet événement  a été parfois déstabilisant mais, Dieu merci, j’ai pu à nouveau regagner mon centre, ma confiance et ma joie. Et c’est depuis cet espace-là que je vous écris pour que nous puissions tous ensemble vivre le coronavirus en conscience. 

J’ai regardé et lu quelques textes qui parlaient de cette pandémie mais rien ne m’inspirait vraiment, disons plutôt que cela ne faisait pas résonance avec mon être profond. 

Et puis, une sorte de déclic intérieur et énergétique s’est produit en moi lorsque j’ai visionné un témoignage qui a fait profondément écho avec mon espace de paix. Quelle joie alors de retrouver la sérénité et de m’élever au-dessus des nuages de cette ambiance pesante pour voir et ressentir à nouveau mon soleil intérieur !

Ce témoignage est celui de Claudette Vidal, voici le lien : 
Vidéo de Claudette Vidal sur le coronavirus

Enfin une personne qui parle avec cœur, conscience, bon sens, sincérité et sérénité. Mais au delà de ses mots, c’est l’énergie qui émanait d’elle que j’ai ressenti puissamment et qui m’a touchée. Ce retour à ma source m’a permis de regagner plus que jamais ma paix et ma joie. 

Il me semble que chaque événement a un sens et que cela ne sert pas notre conscience de tomber dans les extrêmes. Au milieu de cet épisode si particulier de notre vie terrestre, j’ai encore davantage soif de conscience et de vérité. Et c’est sans doute ce dont nous avons le plus besoin à chaque instant : vérité et conscience. 

Globalement, il y a donc ceux qui nient en bloc l’existence de ce virus (et qui se sentent au-dessus des règles de sécurité) et ceux qui sont emportés par les peurs et les émotions. Il semblerait que la réalité ait, en effet, dépassé la fiction et il est plus que jamais facile de tomber dans la psychose. Mais nier ce qu’il se passe n’est, à mon sens, pas non plus la clé pour avancer en conscience. 

Je ressens que cet événement vient nous rappeler encore plus profondément à nous-même. Ce monde extérieur si menaçant, choquant, inédit et inattendu vient nous dire à quel point nous avons surtout besoin de nous-même. 

Lorsque cette épidémie se trouvait en Chine, nous nous sentions bien éloignés et protégés dans notre douce France. Tant que cela se passait chez l’autre, l’étranger, dans cette contrée si lointaine, nous pouvions continuer à faire comme si de rien n’était puisque ce coronavirus ne nous concernait pas. Et puis peu à peu, cette épidémie est entrée en Europe et en Italie. Et enfin, elle est venue nous percuter de plein fouet de façon rapide et brutale. Personne ne s’attendait à ce confinement si soudain. Mais voilà nous y sommes et nous ne pouvons plus nier. Tout comme ce virus, la conscience n’a pas de frontière. 

On se croyait bien à l’abri dans notre petit confort. On pensait qu’il n’était pas nécessaire d’aller nous rencontrer. “Non je n’ai pas envie d’être en ma présence. Je préfère continuer à m’étourdir. Tout sauf me regarder en face !” 

Pourtant, il faudra bien qu’on y aille en nous pour constater à quel point les peurs continuent de nous tuer (bien plus que ce virus !), à quel point nous nous méconnaissons et nous n’habitons pas notre véritable maison.

Alors ce confinement n’est-il pas l’occasion de revenir à notre conscience, à notre corps et à notre véritable demeure, là où se trouve notre espace sacré ? Le seul endroit où nous pouvons trouver l’apaisement, le repos, nos véritables ressources et la guérison. 
(Lire le texte “Nos véritables ressources ne viennent pas de ce monde”)

Ce confinement, un vrai scénario de film non ? Confinés chez nous. Obligés de devoir présenter une attestation à chacune de nos sorties. La France au ralenti. L’Europe au ralenti. Le monde au ralenti. “Restez chez vous” est le mot d’ordre. Cela ressemble parfois à une énorme blague. 

Mais devait-on en arriver là pour prendre enfin le temps de nous regarder en face ? Le monde va t’il donc si mal ? Mais le monde c’est nous-même. Et peut-être avons-nous besoin encore d’une bonne frayeur pour nous réveiller.

Et si ce coronavirus venait nous rappeler la mission que nous avons et qui est de changer ce vieux monde ? Cependant on veut bien que le monde change mais “surtout épargnez-moi ma propre introspection”. “Qui a fichu ce bazar ? Ce n’est pas moi ! C’est l’autre, le chinois mais certainement pas moi. Je n’y suis pour rien. D’ailleurs ce monde je ne le supporte plus. Il ne me ressemble pas. Je ne suis pas comme ça moi. Moi, moi, moi!” (Lire le texte “Je souhaite porter plainte contre Dieu !”)

Allez, et si on osait regarder les choses en face sans en avoir peur ? Et si on osait mettre les mains dans la m….? Car si nous participons à cet événement, c’est parce que nous l’avons choisi n’est-ce pas ? Nous avons voulu changer ce monde qui tombe en décrépitude. Mais c’est avec nos tripes que nous pouvons changer le monde, pas avec nos théories.

Ce n’est pas un hasard si nous sommes là. Notre âme a voulu participer à cette transformation. Changer enfin. Cesser de nous plaindre et de nous sentir victimes de tout. Des enfants gâtés qui veulent tout et ne donnent rien. Cesser de nous cacher, de juger, de se croire plus forts que les autres, plus intelligents, plus spirituels…

Pour que le monde change, je dois changer. 

Et si c’était le début de la fin de cet ancien monde ? Et si l’humanité était un être vivant avec un corps physique, émotionnel et spirituel ? Chaque être humain représenterait alors une cellule de ce corps immense. Si chaque cellule se remet à fonctionner en conscience alors nous pouvons guérir et le monde aussi. 

Vivre le coronavirus en conscience cela signifie prendre ses responsabilités et nous réaligner sur notre pure vérité. Nous sommes tous liés. Nous sommes un seul et même corps. Une seule et même conscience. Une seule et même force. 

Et si nous changions notre état d’esprit, nos pensées, nos comportements et nos habitudes pour devenir plus positifs et plus constructifs ? Et si nous changions profondément pour changer le monde ?

Du plus profond de mon cœur, c’est le souhait que je fais pour l’humanité et pour chacun d’entre nous. 

Il n’y a pas de fatalité ni de fin. Et si tout recommençait ?  Et si nous inventions ce nouveau monde ? Une seule et même force qui avance ensemble. Un seul et même corps. Une seule et même conscience unie pour le meilleur et pour le pire…

J’ai hâte de vous lire dans les commentaires ci-dessous, de savoir comment vous allez, ce que vous ressentez et comment vous vivez ces événements. Merci pour votre si belle présence. 

Copyright © 2020
Sans mention de l’auteur ni de la source www.carolinefaget.fr, l’utilisation de ce texte n’est pas autorisée

Cet article a 26 commentaires

  1. Lina

    Chère Caroline,
    Merci pour ce beau texte, rassurant et plein de lumière. Je suis presque étonnée par tout ce bruit fait autour de nous à cause du coronavirus. J’avoue être plutôt sereine. Prudente mais pas inquiète (pourtant j’habite au Sénégal où il est difficile d’avoir une idée précise de ce qu’il se passe et les perspectives ne sont pas réjouissantes) Mais outre les gens qui ont peur ou qui nous font profiter de commentaires stériles, je vois autour de nous tant de messages d’amour, d’espoir, tant d’initiatives positives et de partages, d’entraide. La Nature reprend ses droits et les dauphins reviennent dans les ports à l’arrêt, les poissons reviennent dans les canaux de Venise l’eau étant redevenue claire, le ciel est de nouveau bleu en Chine alors qu’on en avait oublié la couleur à cause de la pollution industrielle. Bref, le monde est beau et j’ai l’impression de le redécouvrir ! L’une des premières initiatives c’était l’opéra gratuit ! Quelle magnifique chose de mettre à disposition autant d’art et de beauté. Bref, je suis peut-être à côté de ce qu’il se passe en ce moment, mais je suis sereine et émerveillée par la beauté du monde 🙂 Je reçois et j’échange tellement de messages d’amour, de solidarité avec des gens qui me sont proches ou avec lesquels je n’avais plus beaucoup de contacts. J’en suis pleine de gratitude… et mon cœur déborde d’amour et de joie ! Merci à vous Caroline pour votre présence magnifique et magique ! Mon cœur danse rien que de penser à vous et à la guidance que vous m’avez faite il y a peu 😉 Plein d’amour à la Terre et à vous tous.

    1. Chère Lina merci du fond du cœur pour votre sublime commentaire ! Oui portons notre attention sur la “beauté du monde” et sur tous ces événements positifs qui nous montrent que le nouveau monde est déjà là ! Merci de nous partager votre cœur débordant “d’amour et de joie” ! La guidance que nous avons partagée a été un moment de pur bonheur pour moi également. Je vous envoie mes plus belles pensées.

  2. Caroline

    Le confinement n’est rien pour moi et le change peu de ma manière de vivre. J’aime être chez moi, m’occuper des enfants, méditer, jardiner etc..
    Mais en réalité je suis infirmière, j’ai claqué la porte de l’hôpital il y a 5 ans. J’ai décidé d’être volontaire, mon mari l’a très mal pris. Je lui ai rappelé que quand il m’a connu je comptais entrer dans l’armée, peut-être que j’ai toujours su?
    Pour le coup, j’ai un peu peur, je doute de les compétences après 5 ans, toute ma famille va être contre moi. Mais je ne pourrai pas me regarder dans une glace plus tard. Je veux que les enfants aient une maman courageuse, il faut montrer l’exemple, si nous voulons effectivement un monde meilleur.
    J’ai appelé mon hôpital hier matin, pas de nouvelles, je vais retenter.

    1. Bonjour Caroline et merci pour votre témoignage. Effectivement, “il nous faut montrer l’exemple, si nous voulons un monde meilleur.” Bravo pour l’aide que vous souhaitez apporter dans votre ancien hôpital. Le personnel soignant est vraiment héroïque. Je vous envoie tout mon soutien.

  3. Anne valour

    Merci Caroline de ce beau et très réalité texte..se retrouver seul avec soi-même c’est aussi avancer..et notre mission est d’aussi aider ceux qui nous le demandent…les aider à passer par dessus leur peur, les comprendre et les accepter.
    J’espère que tu cas bien et ton petit aussi..au plaisir de partager avec toi..
    Belle et lumineuse soirée

    1. Chère Anne ça me fait plaisir de te lire. Oui “notre mission est aussi d’aider ceux qui nous le demandent”. Ma petite famille va très bien merci. Je t’envoie mes plus chaleureuses pensées.

  4. Veronique

    Bonjour Caroline et merci pour ce beau partage.Soyons tous forts…L’eclaircie va venir…Puisse cette catastrophe nous élever et nous faire réfléchir à notre mauvais comportements….Ils sont nombreux et différents pour chacun de nous…
    Acceptons et apprécions ce confinement.Regardons et écoutons les messages de notre belle nature .Ralentissons notre rythme de vue, et pour ma part, qui courait tous les jours dans tous les sens, je n’utilise plus ma voiture, je réorganise ma facon de vivre, ai ka chance de vivre dans une maison avec un beau jardin, dont j’ai plaisir à m’occuper.J’évolue spirituellement, et vis positivement ce debut de confinement.
    Bon vourage à toutes et tous.

    1. Bonjour Véronique et merci pour votre témoignage. Je suis heureuse que vous viviez ce confinement de façon positive. Oui toutes les tempêtes finissent par passer alors attendons “l’éclaircie”. Belle continuation.

  5. Vanessa

    Bonjour Caroline,
    Merci pour vos mots. Ils sont justes. Et font écho en moi sur tellement de points. Oui, rien n’arrive jamais par hasard en effet et chacun doit prendre sa part. Prenons le meilleur, donnons le meilleur. Ce que je ressens par dessus tout est ce “délicieux” ralentissement “obligatoire”, “déculpabilisant”. Prendre le temps de faire ou ne pas faire mais avancer…
    Très inspirant, très ressourçant, penser à l’avenir différemment et revenir à nos essentiels qui font vibrer la vie au plus profond de chacun. Ces élans de solidarité ne sont ils pas juste le reflet de nos besoins primaires? l’Amour, le Lien avec soi et avec l’Autre avec Bienveillance, tout simplement, nourrissant et joyeux. Merci, Merci pour ces “temps” et lieux de parole, Caroline. Belle journée à vous et à tous.

    1. Bonjour Vanessa et merci beaucoup pour votre invitation à prendre le meilleur et à donner le meilleur. Effectivement c’est très déculpabilisant de prendre le temps en ce moment ! Je partage tout à fait votre vision des choses. Au plaisir de vous retrouver en séance. Lumineuse et joyeuse journée.

  6. Régine Destrée

    Bonjour Caroline, merci pour cet article réconfortant, cela me fait prendre conscience que nous sommes responsables de ce qui se passe pour le moment. Il est grand temps de réévaluer nos valeurs. Cette période n’est pas facile pour moi car je suis coupée de mes enfants,petits-enfants et de mes amies.
    Physiquement et émotionnellement, c’est très dur. J’en profite pour méditer,me recentrer, c’est une belle occasion pour augmenter mon énergie et me reconnecter à la source.
    Continuez à nous écrire et prenez bien soin de vous et de votre petite famille

    1. Bonjour Régine, je suis heureuse que cet article vous ait réconfortée dans cette période où vous êtes coupée de votre famille. Je vous envoie tout mon soutien et toute ma tendresse.

  7. Magalie 🕊️

    Bonjour Caroline,
    J’ai ressenti un déséquilibre le jour de l’annonce de la fermeture des écoles pour une durée indéterminée. Ma zone de confort était touchée. Et à partir du 4e jour du confinement, j’ai choisi de me laisser guider par mon coeur. Je me nourris de Paix, de Lumière 😇. Aussi ce contexte est propice pour nettoyer mon jardin et y faire pousser des plantes et herbes aromatiques, des légumes et fruits.
    Je remercie d’être ici et maintenant et de vivre en conscience.
    Mes pensées s’élèvent vers un Monde de Paix 💗

    1. Bonjour Magalie et merci pour votre joli témoignage qui nous met du baume au cœur. Je vous souhaite de beaux moments dans votre jardin.

  8. Marie Hélène Vallat

    Chère Caroline, Merci pour votre centrage, et votre joie intérieure ; c’est bon le positif, ds cette période. Je ne parle pas de mes émotions,qui remontent, profondément enfouies, mises à jour obligatoire ! Puisque vous l’avez trouvée, la joie et la sérénité existent, je vais m’efforcer de les rechercher !et de trouver la force de donner ce que je peux.
    Merci ! Merci ! Merci

    1. Chère Marie-Hélène, je vous souhaite, si ce n’est déjà fait, de retrouver votre joie intérieure. Il est vrai que par les temps qui courent c’est un vrai défi pour nous tous. Beaucoup d’émotions peuvent émerger et nous sommes là pour les accueillir. Je vous envoie tout mon soutien.

  9. roeland

    Merci de ce beau partage; en effet, je ressens itou qu’il y a du bon dans cet événement soudain. J’ai fait une petite analyse avec ce que je sais de la numérologie, du tarot et des lettres hébraïques; je partage:

    Corona virus
    Covid-19
    כתר
    וירוס
    כוביד יט

    Non, mais c’est une belle occasion de se sentir partie du problème et de collaborer en tant que solidaires les uns des autres; c’est une maladie dont le nom dit beaucoup: covid-19…
    covid-19 peut vouloir dire: une opportunité d’être en tant que humains solidaires et capables d’une action commune qui fait que nous agissons comme si nous étions Un; comme dans l’expression : ” Nous sommes Un ”…
    Explications pour ceux qui sont familiers avec la numérologie et le tarot et le sens des lettres hébraïques:
    c est translittéré par : כ (engagement)
    o est translittéré par : ו (ce qui unit) (et)
    v est translittéré par : ב (la maison; la création; intérieur)
    i est translittéré par : י (vie)
    d est translittéré par : ד (multiplication)
    et 19 est réduit par l’addition de: 19/10/1 (1+9 = 10/1); ce qui nous ramène à l’Un.
    Conclusion: en mes moits, je dirais que c’est l’occasion de s’unir, d’être solidaire et de coopérer à s’assurer que le futur soit meilleur en pensant à l’autre’… Note: l’autre’… étant tout ce qui nous entoure… et en respectant la vie et en multipliant les actions qui maintiennent la vie et la soutiennent!
    Bon accueil à ce défi très grand que nous avons à partager en s’entraidant!
    roeland

    https://fr.quora.com/Pensez-vous-que-le-coronavirus-soit-une-punition-divine

    1. Merci beaucoup Roeland pour cet éclairage à partir du tarot et des lettres hébraïques. Seul petit bémol : votre partage vers cet article qui ne fait pas sens pour moi. Mais chacun a sa propre conception des événements terrestres et de Dieu. Merci pour votre fidélité.

  10. gilbert

    Cc Caroline,merci beaucoup,du frais;de l’amour,je me rend compte que mon chemin ma préparé a ce qui ce passe maintenant,depuis les soins angelique ;mon parcours de vie,oui nous allons vers un nouveau monde,que nous allons tous céer ensemble avec de l’amour et un respect profond pour notre mére la terre;oui prend se temps de pause pour se regardé a l’interieur,et apprendre a s’aimé et a aimé l’autre,soyons porteur d’amour et de paix;gratitude pour tout mes frére et soeur humain nous somme tous unis
    Claude

    1. Merci beaucoup Claude pour votre message rempli d’amour et d’espoir. Recevez mes plus belles pensées.

  11. Bonjour, Caroline. je vais bien même si je suis parfois fatiguée J’ai aussi des crises de larmes mais, pour moi, ce sont les nettoyages de nos mémoires cellulaires, celles de nos ancêtres et celles de nos vies antérieures En me posant, me sont revenues les mémoires d’avoir été prisonnier et/ou d’avoir emprisonné les autres et hier, c’était les mémoires des épidémies car nous en avons peut-être déjà vécues. profitons de ce nettoyage Je vous recommande aussi les vidéos de .Sylvain Didelot dont un channeling très intéressant. Pouvoir donner un sens à cet événement est une grâce et nous nous sommes incarnés pour être sur cette Terre actuellement pour participer à sa transformation, chacun dans notre domaine.
    J’invoque souvent l’Archange Mickaël et la Flamme violette
    Bon courage à tous et toutes le Ciel nous accompagne

    1. Merci beaucoup Solange de nous apporter cet éclairage sur les vies antérieures et sur le nettoyage de nos mémoires cellulaires. Merci également de nous diriger vers les vidéos de Sylvain Didelot. Ce sont des aides précieuses en ce moment. Belle lumière à vous.

  12. Morgane

    Bonjour Caroline ,
    C’est toujours avec une grande joie que je lis tes articles et celui ci me résonne beaucoup. Je sens l’urgence individuelle de s’aligner intimement et en toute authenticité avec qui je suis. Je ressens qu’il est temps de tomber nos masques pour s’afficher tels que nous sommes. Depuis le début de ce confinement, je ressens une grande liberté intérieure s’installer et prendre plus de place. C’est paradoxal mais tellement intense en moi. Comme si, le fait d’être enfermée m’invite à trouver ma vraie liberté, celle aussi de partager au monde par mes articles (😇) la vraie version de moi m’aime. Peut importe ce que pense mon entourage, je ressens l’urgence de prendre le train en route et par nos propres choix en conscience, montrer en toute humilité à nos proches, amis, entourage qu’une autre voix est possible. Que ce monde, c’est nous qui le créons. Je suis en totale confiance car Dieu grandit en moi chaque jour un peu plus. Et comme toute épreuve, je sais que celle ci est vraiment une opportunité pour notre conscience planétaire.
    Cette nuit j’ai fait un rêve… Mon conjoint me disait qu’il ne m’aimait plus. Nous sommes très proches et ma première impression était l’incompréhension et la peur. Et puis dans mon rêve, je me suis élevée dans mes peurs et je me disais “mais ce n’est vraiment pas grave car tu es tellement aimée de la source, de Dieu”. Et je ressentais cette confiance et cet Amour prendre sa place en moi. Une telle présence et confiance.
    Au delà de la peur vécue par mon mentale, ce rêve est vraiment venue m’apporter plus de foi en ce plan divin qui est à l’œuvre. Je suis heureuse et épanouie dans mon couple mais je crois qu’un autre Amour s’installe en moi. Celui de Dieu
    Merci Caroline, j’aime te lire c’est un cadeau
    Prends soin de toi.
    Namasté

    1. Chère Morgane, quelle joie de te lire également et merci vraiment pour ce précieux partage que tu nous offres. Je suis si heureuse que tu ressentes l’Amour de Dieu grandir en toi. C’est merveilleux. Continue à répandre et à partager ta belle lumière si inspirante. Je t’envoie mes plus belles pensées.

  13. Lydia

    Bonjour Caroline et merci pour votre partage, c’est toujours un réel plaisir de vous lire 💚
    Pour l’instant, le confinement se passe bien moralement, je vis l’instant présent, j’accepte ce qui est, physiquement j’ai la chance d’avoir beaucoup d’espace extérieur…
    Pour l’instant… Je positive 💙

    1. Bonjour Lydia, je suis heureuse que ce confinement se passe bien pour vous. Profitez bien de cet espace extérieur et belle continuation.

Laisser un commentaire